LA MAIN DE THRAWN

Le Spectre du Passé      par Timothy Zahn


           Zahn s'y recolle...et réussit à nouveau.Dès les premières pages, on retrouve l'ambiance de la trilogie du Jedi Fou, et avec juste raison, puisque nous nous trouvons sur Wayland, là où tout s'était terminé. Leia est en vacances, mais fidèle à son habitude ne peut pas le rester longtemps (que deviendrait la Galaxie ?). En effet, plusieurs datacartes sont exhumées des ruines de l'entrepôt de l'Empereur. L'une d'elle, très abimée, révèle que des Bothans furent à l'origine du Massacre de Caamas, trente ans plus tôt. Mais elle est trop endommagée pour qu'on puisse connaître le nom des clans impliqués. La nouvelle se répand à la vitessse de la lumière, et la Nouvelle République se retrouve au bord de la guerre civile : certains pensent que le peuple Bothan doit payer, d'autres que de toute façon le mal est fait depuis longtemps et qu'on ne peut pas reprocher à tout un peuple les actes de quelques individus.
            Pendant ce temps, Luke, devenu Maitre Jedi, s'interroge sur la Force et sur l'usage qu'il doit en faire.Ou plutôt, ne pas en faire. Et il pense à Mara, aussi. Quand, dans une vision, il la voit morte, il vole à son secours. Il ignore donc que des rumeurs parlant du retour du Grand Amiral Thrawn se font de plus en plus insistantes, fragilisant encore plus la République. D'ailleurs, Lando Calrissian l'a vu de ses propres yeux.
            Mais tout ceci n'est qu'une supercherie. Le Grand Moff Disra a décidé de ressusciter le Grand Amiral, persuadé que c'est la seul façon de sauver l'Empire, tellement faible que l'amiral Pellaeon a décidé la seule chose raisonnable : signer un traité de paix avec la République. Bien entendu, Disra n'en a pas touché mot à Pellaeon, et a empeché le message de ce dernier, destiné au Général Bel Iblis, de parvenir à destination. Pellaeon ignore donc que personne n'a été informé de ses intentions, et se retrouve seul au point de rendez-vous.
            Disra est aidé par le Major Tierce, un ancien garde impérial expert en tactique, et Flim, un acteur arrogant ressemblant (après quelques opérations) à s'y méprendre à Thrawn. Comme il est en possession du journal intime du Grand Amiral, cela lui permet de déjouer d'éventuels pièges. Mais l'entente parmi les membres de ce triumvirat est loin d'être parfaite...

            Tous les élèments sont réunis. On retrouve des personnages qu'on avait peu vu durant les dix dernières années, tels les bothans, les noghris, Ghent, Bel Iblis ou encore Talon Karrde. D'autres sont repris en main par leur créateur, tels Mara Jade ou Pellaeon, et sonnent enfin "juste". De nouveaux personnages apparaissent, les camassis, le président Ponc Gavrisom, Disra, Tierce et Flim ou encore Shada la guerrière. Et enfin, de nombreux individus inventés par d'autres auteurs sont intégrés de manière parfaite à l'histoire comme Corran Horn ou Booster Terrik. Sans oublier tous les clins d'oeils : la compagnie de voyages Startour, par exemple, ne sera pas inconnue à tous ceux qui ont expérimenté une certaine attraction dans un parc Disney...On peut regretter l'absence de Chewie, qui dès le début de l'histoire par mettre les enfants en sécurité sur Kashyyk et ne reviendra qu'à la fin du deuxième bouquin, mais à part ça...


Vision du futur

Tout va de mal en pis dans la République. Pendant que Luke vole au secours de Mara et qu'ils ont quelques petites explications, notamment sur tout ce qui s'est passé durant les dix dernières années, le faux Thrawn et ses acolytes continuent de semer le désordre. L'affaire de Caamas continue d'échauffer les esprits, et il semble que le seul moyen de calmer le jeu est de trouver un Document de Caamas entier, avec les noms des clans bothans responsables. Mais il n'en existe que trois exemplaires connus : l'un sur une base très protégée de l'Empire, l'autre sur Bastion, la dernière capitale en date des Impériaux, dont personne ne connait le vrai nom et donc la localisation. Quant aux troisième exemplaire, son existence est hypothétique : Talon Karrde suppose qu'un de ses anciens collègues contrebandiers, Jorj Car'das, en possède un. Mais il n'est pas très chaud pour aller lui poser la question : il lui a ravi sa place à la tête de son organisation, et suppose qu'il ne sera pas très bien accueilli...
Pendant ce temps, Luke et Mara se rendent compte que Thrawn, bien que mort, avait tout préparé pour son "retour"... Ajoutez à cela que Pellaeon comprend qu'il a été blousé par Disra et décide d'aider la République ( enfin ! c'était un officier de trop de valeur pour continuer à servir les Impériaux...), que Wedge Antilles et Corran Horn sont dépéchés sur Bothawui pour empêcher tout sabotage, et vous comprendrez qu'une fois encore, on ne risque pas de s'ennuyer...

Encore une réussite... Bon, les méchants sont parfois trop ridicules pour être vraiment pris au sérieux, surtout Disra, mais à part ça... De plus, je suis sûre que vous mourriez d'envie de savoir ce que Yoda a fait juste avant que Luke n'arrive pour la première fois sur Dagobah, non ? On trouve aussi des réponses à des questions demeurées sans réponse dans la première trilogie de Zahn, ce qui fait que les livres se complètent vraiment...
Et enfin, pour se qui se passe entre Luke et Mara...on le sentait tous venir depuis leur rencontre, eh bien ça y est. Et Zahn en profite pour écorcher au passage les autres auteurs de la saga : en faisant discuter ces deux personnages sur les évènements des dix années écoulées, il remet les pendules à l'heure.

Y'a pas, c'est le maître. Car même si de très bons auteurs autres que lui ont enrichi l'univers de la saga, certains autres n'y ont rien compris...

Retour